Pourquoi une thérapie familiale ?

Qu’est ce qu’une thérapie familiale ?

Lorsqu’une famille vient consulter en thérapie, c’est en général qu’un membre de la famille est en souffrance et qu’un autre membre de la famille déclenche la démarche. La thérapie familiale postule que tout symptôme d’un membre de la famille opère en lien avec le fonctionnement familial dans son ensemble.

La consultation en thérapie familiale peut être déclenchée pour un parent dépressif, un adolescent ayant des conduites à risques (alcool, drogue. ;), un jeune adulte anorexique, des difficultés liées au divorce ou à la recomposition de la famille, un deuil douloureux…

La personne porteuse du symptôme est appelée le patient désigné. C’est elle qui constitue le problème pour la famille. Le patient désigné focalise l’attention sur lui pour faire croire à son entourage et au thérapeute qu’il est le problème et ce symptôme a toute son utilité. Il dit quelque chose sur la manière dont se déroulent les interactions entre les membres de la famille face aux difficultés.

La consultation familiale a pour objectif de faire avancer l’ensemble de la famille et de retisser des liens différemment car la solution est dans la famille.

Une thérapie familiale systémique est très pragmatique et centrée sur le présent. Elle étudie les actions et réactions de chacun des membres de la famille pendant la séance. La thérapie familiale part du principe que la famille est un système dont tous les membres sont interdépendants. Ce système n’est pas figé, il bouge au gré des évènements intérieurs et extérieurs à la famille (naissances, décès, divorces, chômage, déménagements, maladie…). C’est donc dans les relations entre les membres de la famille que l’on va chercher un sens et des solutions aux problèmes rencontrés.

La famille a les compétences et les ressources pour tisser de nouvelles relations qui lui permettront de mieux vivre ensemble et de trouver ou retrouver une meilleure harmonie.