Gestalt thérapie

« Gestalt «  est un mot allemand , parfois traduit par «  forme » mais il s’agit en réalité de quelque chose de plus complexe, ce qui explique qu’il n’ait pas été traduit pour ne pas diminuer la portée du mot. La Gestalt s’intéresse particulièrement au contact et à comment nous entrons en contact avec notre environnement.

Elle a été élaborée surtout à partir des intuitions de Fritz Perls, psychanalyste juif d’origine allemande, émigré à l’âge de 53 ans aux Etats-Unis. On peut situer la conception de la Gestalt  en 1942, date du premier ouvrage de Perls, le moi, la faim et l’agressivité.
 Son acte de naissance et son baptême officiel sont datés de 1951, date de la parution de Gestalt Thérapie. Elle se situe au carrefour de plusieurs courants européens, américains et orientaux : approche phénoménologique et existentielle, psychanalyse et théorie Reichienne.

Beaucoup d’approches thérapeutiques tentent d’expliquer notre psychisme en terme d’instance ou de grille d’observation.
La Gestalt thérapie s’intéresse au processus et à l’ajustement permanent de la personne à son environnement. Elle souligne le sens de ses responsabilités et réhabilite le vécu émotionnel de la personne. Elle développe une vision cohérente de l’être humain, sensorielle, affective, intellectuelle, sociale et spirituelle. La gestalt thérapie s’intéresse au processus en cours dans l’ici et maintenant et place le client comme acteur de son changement.

L’ici et maintenant est une expérience complète actuelle qui concerne la personne dans sa globalité et sa relation avec son entourage. Cette expérience contient aussi les souvenirs, les expériences antérieures, les fantasmes, les situations inachevées, les anticipations et les projets.

Le processus psychologique développe la prise de conscience de la manière dont le sujet peut déformer cette expérience, ignorer ou refuser ses besoins et désirs, s’enfermer dans des répétitions de situations antérieures. Cette conscience permet de vivre de nouvelles expériences de contact.